Réussir à maigrir : la formation

Tout le monde sait maigrir

On a tous déjà tenté un régime.

On se réveille un jour, motivé, et on décide de diviser par 2 ou par 3 tout ce qu’on a l’habitude de manger.

On se prive de tout, surtout de ce qu’on préfère.

Un peu comme si tout ce qu’on trouvait bon était responsable de nos kilos en trop.

Au début, cela marche plutôt bien. On commence par perdre 1, 2 voire 3 kilos dès la première semaine.

La deuxième semaine est un peu moins plaisante. On a l’impression de se priver encore plus et, pourtant, la balance ne suit plus trop.

La troisème semaine (ou la 4ème pour les plus chanceu(x)(ses)), on pense à changer cette fichue balance qui ne bouge presque plus alors qu’on mange comme un Robinson en mode survie sur son île!

Détendez-vous : recommencer tout ceci n’est pas nécessaire pour maigrir.

En fait, ça n’est même pas souhaitable. Car ce comportement ralentit la vitesse à laquelle vous pouvez réellement mincir.

Lorsque vous diminuez fortement les calories, vous tirez toutes les sonnettes d’alarme pour que votre corps réagisse.

Celui-ci se fait un malin plaisir à passer en mode « éco » : il consomme alors moins d’énergie.

Résultat : une fois votre organisme alerté, vous ne perdez plus rien ou presque, même si vous ne mangez presque plus.

Maigrir vite, et pour longtemps

Au terme de cette formation, vous mincirez dès le repas suivant.

Pourtant, vous n’aurez presque rien changé à votre alimentation.

Comment cette promesse peut-elle être tenue ?

Elle résulte de la confiance que je place en VOUS.

Je fais le pari que votre démarche pour mincir est sincère. Je mise sur le fait que vous êtes conscient(e) que vous allez devoir changer un minimum votre façon de manger.

En contrepartie, je m’engage à mettre à votre disposition tous les moyens nécessaires pour que cette transformation se fasse avec le moins d’efforts possible.

Pourquoi c’est possible.

Obèse pendant ma jeunesse, j’ai pu observer au plus près ma façon de m’alimenter. Du coup, je connais intimement les difficultés liées à la perte de poids.

Le mécanisme le plus sournois qui agissait sur moi était le suivant :

je mangeais vite pour pouvoir manger davantage avant de ne plus avoir faim.

En d’autres termes, je voulais INCONSCIEMMENT manger trop, alors que je voulais consciemment manger moins.

Il m’a fallu plusieurs années pour mettre au jour ce paradoxe… Et plus encore pour l’apprivoiser.

En réalité, toute personne en surpoids a un « mauvais génie » différent qui l’empêche d’être svelte et mince. Il y a de fortes chances que, comme pour moi,un seul gros défaut vous empêche de maigrir.

Avec cette formation, je vous aide à trouver VOTRE mauvais génie et à le faire disparaître pour de bon.

Car une fois démasqué, il y a des solutions concrêtes et plus faciles que l’on ne croît pour s’en débarrasser!

Si vous êtes intéressé et voulez découvrir (gratuitement) ma méthode, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :